Lettre d'information N° 8

Mes chers camarades, chers amis,

Nous avons vécu un moment historique pour notre régiment en ce 1er juillet 2017 avec une magnifique cérémonie qui a vu notre beau drapeau confié à la garde du CFIM, le centre de formation initiale des militaires du rangs de la 11e BP.

Le temps était plutôt à la pluie et l’état du terrain de la prise d’armes s’en ressentait. Mais qu’importe, le soleil brillait dans les cœurs. La foule était au rendez-vous et les anciens, auxquels quelques épouses s’étaient jointes, étaient venus de tous les horizons.

Et nous n’avons pas été déçus. Cette cérémonie, grandiose, parfaitement organisée, nous a ramenés pas mal d’années en arrière, d’abord sous l’égide du 17e RGP, corps support avant de voir ressurgir notre drapeau que nous attendions tous avec une grande impatience. Quel moment d’intense émotion que de voir ce drapeau, que nous croyions à jamais remisé parmi les reliques du musée de l’Armée, apparaître, entouré d’une garde au drapeau digne de ses aînées. Certains n’ont pu retenir leurs larmes tant ce moment évoquait un passé inoubliable et cher à nos cœurs.

Après l’incontournable remise de décorations, en présence des autorités civiles et des généraux anciens chefs de corps et anciens du 6, dont notre grand ancien, le général Ménage qui combattit en Indochine sous les ordres de Bigeard, les honneurs furent rendus à notre drapeau qui devenait ainsi le drapeau officiel du CFIM et en faisait un corps autonome à part entière.

Ensuite les jeunes engagés ont défilé devant le général commandant la 11e BP et les personnalités présentes ainsi que tous les anciens avant la dislocation. Et puis ce fût la traditionnelle séance photo devant le drapeau, avec le drapeau, pas très ordonnée mais comment s’en plaindre alors que le moment de fraternisation, de retrouvailles des anciens était si sympathique ?

Et puis il y a eu le vin d’honneur suivi d’un repas de corps remarquablement organisé par le lieutenant-colonel René Mercury commandant le CFIM et premier chef de corps du nouveau CFIM/6e RPIMa, un repas dans une ambiance détendue, entrecoupé de chants traditionnels paras magnifiquement interprétés par les sections de jeunes.

Quel moment inoubliable que cette magnifique journée !

Ce ne devrait évidemment être que le premier pas vers la recréation de notre 6e RPIMa mais qui devrait passer encore par d’autres étapes avant d’être complète. Toutefois, la marche en avant est désormais enclenchée, après cette cérémonie aux Invalides à laquelle nous n’étions pas conviés, même si quelques uns ont réussi à s’y inviter, mais peu importe, elle ne devrait pas s’arrêter, espérons-le. Haut les cœurs !

Général(CR) Paul Perrin

Consulter la phototèque

Actualités

Les 70 ans du "6"

Le samedi 19 mai 2018, nous avons fêté les 70 ans de la création du 6ème R.P.I.Ma et malheureusement les 20 ans de sa dissolution et espérons que tel le phénix il va cette année renaître de ses cendres.

en savoir plus
Tempête sous un béret — au fait, de quelle couleur, le béret ?

À peine finies les célébrations de la Saint-Michel, j’apprends, par plusieurs canaux, que les adhérents de QOG vont être appelés à se prononcer sur des projets de partage, de chambre à part ou de divorce. Comment en est-on arrivé là ? Il est clair que quelque chose à « foiré » dans la gestion des institutions et des hommes, tant dans l’amicale que dans le régiment.

en savoir plus
Saint-Michel 2018

Résumé de la Saint-Michel 2018, texte écrit par Jacques BOISSAVY, accompagné de quelques photos.

en savoir plus