Afrique française du nord

Le 6e régiment de parachutistes coloniaux est créé à Marrakech le 1er août 1955 à partir du reliquat du 6e BPC en provenance de Bayonne et de renforts provenant du 4e bataillon du 6e régiment de tirailleurs sénégalais.

En juillet 1957, le régiment fait mouvement sur l'Algérie et s'installe en 1957 à Chréa près de Blida qu'il quitte en mai 1961 pour Philippeville.

Il participe à l'opération "Kabylie 16", dans la région de Bordj Menaïel, du 6 au 11 janvier 1959, où 330 résistants indépendantistes sont mis hors de combat. Puis, le 28 mars 1959, dans le secteur de Djelfa-Bou Saâda, au cours d'un violent engagement, en mettant hors de combat le chef de la wilaya III le colonel Amirouche et le colonel Si El Haouès à la tête de 200 résistants indépendantistes. Le régiment est parachuté en juillet 1959 dans l'Akfadou, en lever de rideau de l'opération Jumelles.

 

Télécharger le témoignage du Colonel Romain Desfossés

Chers Anciens du 6è RPIMa, chers Qui Ose Gagne,

 

Je vous retransmets cette invitation à un événement majeur concernant le 6è RPIMa.

Le LCL MERCURY, chef de corps du CFIM 11è BP et futur chef de corps du CFIM/6è RPIMa, organise, sous la présidence du général COLLET commandant la 11è BP, un grand rassemblement des anciens du 6, le 5 avril prochain à Caylus. La promotion d'EVAT de la 11è BP y sera baptisée, en présence de sa famille, du nom du marsouin-parachutiste Franck GOUPE, dernier appelé du 6 tué en opérations, en 1983 à Beyrouth.

Actualités

Grand rassemblement des anciens du 6, le 5 avril 2019 à Caylus

Chers Anciens du 6è RPIMa, chers Qui Ose Gagne,

Je vous retransmets cette invitation à un événement majeur concernant le 6è RPIMa.

Le LCL MERCURY, chef de corps du CFIM 11è BP et futur chef de corps du CFIM/6è RPIMa, organise, sous la présidence du général COLLET commandant la 11è BP, un grand rassemblement des anciens du 6,  le 5 avril 2019 à Caylus. La promotion d'EVAT de la 11è BP y sera baptisée, en présence de sa famille, du nom du marsouin-parachutiste Franck GOUPE, dernier appelé du 6 tué en opérations, en 1983 à Beyrouth.

en savoir plus