Drapeau

-Le régiment est l'héritier du 6e BCCP créé en 1948 et du 6e RPC.
Le drapeau du 6e RPIMa, héritier du 6e bataillon parachutiste porte l'inscription "INDOCHINE" avec 5 citations T.O.E à l'ordre de l'armée pour les faits suivants :

  • 23/11/1950 Pho Trach et à Chaple N° 34 (du J.O du 3/12/1950)
  • 19/09/1951 Mao Khé  N° 30 (du J.O du 27/09/1951)
  • 15/11/1952 Tu Lé N° 56 (du J.O du 22/11/1952)
  • 14/11/1953 Langson N° 59 (du J.O du 24/11/1953)
  • 25/04/1954 Dien Bien Phu N° 18 (du J.O du 25/0412/1954)

Le drapeau du régiment a été remis au colonel Romain-Desfossés à Blida le 5 novembre 1957 par le général Gilles

1° emblème : Régiment de Parachutistes Coloniaux.
Commandé le 06/02/1957 (par transformation du 286° R.T.I.).
Remis à la S.E.I.T.C. le 31/05/1957. Réparé en 1968 (franges, soies et cravate fourreau).
Versé au Musée de l’Armée le 10/11/1976.
 
2° emblème : Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine.
Remis au Corps le 28/10/1976.
Réparé en 1989 (Frange tablier, Fourreau et fixation de la cravate).
 
3° emblème :
Commandé le 17/01/1995.
Reçu au SHAT le 11/04/1995 Et remis au 6° RPIMa en échange de l’ancien le 07/06/1995.

En onze ans de campagne, il a perdu 23 officiers, 70 sous-officiers et 480 marsouins parachutistes.

 

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes :

  • INDOCHINE 1949-1954
  • AFN 1952-1962

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures avec 5 palmes et s'orne de la fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire et de la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures.

Fourragère Médaille militaire avec olive Croix de guerre des T.O.E référence N° 32 F du 13/09/1954.

 

Actualités

Les 70 ans du "6"

Le samedi 19 mai 2018, nous avons fêté les 70 ans de la création du 6ème R.P.I.Ma et malheureusement les 20 ans de sa dissolution et espérons que tel le phénix il va cette année renaître de ses cendres.

en savoir plus
Tempête sous un béret — au fait, de quelle couleur, le béret ?

À peine finies les célébrations de la Saint-Michel, j’apprends, par plusieurs canaux, que les adhérents de QOG vont être appelés à se prononcer sur des projets de partage, de chambre à part ou de divorce. Comment en est-on arrivé là ? Il est clair que quelque chose à « foiré » dans la gestion des institutions et des hommes, tant dans l’amicale que dans le régiment.

en savoir plus
Saint-Michel 2018

Résumé de la Saint-Michel 2018, texte écrit par Jacques BOISSAVY, accompagné de quelques photos.

en savoir plus